Evénements

04/07/2016

Revivez les moments forts au Forum du Numérique CXP

TVH Consulting est intervenu le jeudi 23 juin 2016 au Forum du Numérique. Un programme animé de 13 conférences consacrées aux tendances et évolutions du marché des logiciels et services IT.

Quel beau débat sur « Choisir son ERP en 2016 : les bonnes questions à se poser » ! Une table-ronde à laquelle siégeaient Christophe Richer, Directeur Général de GFI informatique, Isabelle de Saint-Martin, Chef de marché SAGE & leur client le DSI de Maisonneuve. De notre côté, était présents Ahmed Mahcer, Directeur Général TVH Consulting & Hervé Petit, ex-DOSI de la branche légumes du groupe Agrial.

Retrouvez la synthèse de la table-ronde sur Erp-infos : Un forum très ERP et aussi quel point vue avez-vous sur le Cloud ? (La Lettre du Cloud)

Les bonnes questions à se poser

Cette session réunissait, outre Ahmed Mahcer, Isabelle Saint Martin et Christophe Richer, déjà cités, deux utilisateurs : Hervé Petit, DSI de la branche légumes du groupe Agrial et David Langevin, DSI de Maisonneuve.

Patrick Rahali a planté le décor en insistant sur la démarche globale : audit de l’existant en même temps que répondre à des questions comme « l’existant peut-il évoluer ou faut-il le changer », « allons-nous choisir seuls ou nous faire accompagner ? » ou encore « quelle évolution pour l’entreprise dans les 10 ans ? », sans oublier les notions de coûts et de retour sur investissement potentiel, de périmètre du projet et de niveau d’automatisation des processus. « Les grandes questions sont d’ordre financier, technologique, métier, c’est-à-dire fonctionnel, et concernent les services (hébergement, consulting etc.)« .

Le panel de la session « Choisir un ERP en 2016 : les (bonnes) questions à se poser ». De G à D : Ahmed Mahcer, Hervé Petit, Christophe Richer, Isabelle Saint Martin et David Langevin

« Déployer un ERP, c’est surtout re-réfléchir a l’organisation et aux processus« , confirme Hervé Petit. « Auparavant, on se préoccupait des besoins des utilisateurs puis on cherchait une solution correspondante sur le marché. Mais le premier critère de choix d’un ERP, c’est la pérennité. L’éditeur sera-t-il encore là dans 10 ans ? Et la question vaut aussi pour l’intégrateur et pour les technologies. Aujourd’hui, il faut avoir une approche par le ROI et non par les fonctionnalités. Le vrai directeur du projet ERP, c’est la DG, qui a besoin de chiffres, pas les départements. Un ERP est avant tout un outil de pilotage d’une entreprise« .

Isabelle Saint Martin se déclare complètement en phase avec ce qui précède : « le rôle de l’ERP est vraiment de supporter l’entreprise dans la durée. Il faut donc s’interroger non pas sur l’exhaustivité des fonctionnalités mais sur la rapidité d’implémentation et sur la flexibilité. Il faut aussi des projets accessibles, rapides à mettre en œuvre mais aussi adaptables aux besoins de l’entreprise, car chaque entreprise est unique« , ajoute-t-elle.



Voir tous les événements
Revenir vers le haut