chat chevron cross facebook linkedin logo-tvh mail menu minus phone plus search share twitter youtube
tvhconsulting-corporate-2

Core Model ERP : le bon moyen pour réussir un projet ERP international ?

L’ERP reste assurément l’un des premiers atouts stratégiques au service de la croissance des entreprises. Il est donc essentiel pour les grands groupes déjà présents dans plusieurs régions du monde ou pour les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) qui viennent y chercher des relais de croissance de se poser la question du déploiement de leur ERP à l’international…

Pour réussir un projet ERP de cette envergure, il est essentiel de définir un « Core Model ERP » visant à harmoniser et répliquer les référentiels, les processus et les règles de gestion dans toutes les filiales. Que ce soit pour homogénéiser le fonctionnement du groupe à l’échelle mondiale, exercer un contrôle supplémentaire, mener à bien de nouvelles opérations de croissance externe plus rapidement ou tout simplement disposer d’une bonne visibilité sur toutes ses activités, l’intérêt d’avoir un ERP commun à toutes les filiales dans un groupe n’est plus à démontrer, il est même vital !

 

Core Model ERPà l’international : des enjeux très différents d’un groupe à l’autre

Les situations sont souvent très complexes d’une entreprise à l’autre et déployer un ERP à l’international n’est absolument pas un projet à prendre à la légère ! Il y a de nombreux enjeux à prendre en compte :

  • Apprécier le poids et la contribution des différentes filiales au P&L: la stratégie ne sera peut-être pas la même selon leur taille et le cash-flow généré sans oublier de tenir compte de la personnalité du dirigeant local et de l’historique avec le groupe en cas d’acquisition.
  • Préserver ou non une certaine autonomie de gestion dans les filiales : l’ERP international ne doit pas devenir un carcan susceptible de freiner le développement de l’activité ; les filiales doivent préserver leur agilité vis-à-vis des exigences opérationnelles du quotidien.
  • Fiabiliser des remontées d’informations financières pouvant être complexes selon les législations locales et le système d’information en place…

Il est donc important de bien réfléchir à la fois aux besoins du groupe ainsi qu’aux besoins des filiales pour s’assurer que l’ERP qui sera déployé y répondra parfaitement. Les stratégies vont ensuite différer selon que le groupe veuille imposer un cadre très strict ou accepte de préserver une certaine souplesse pour enrichir le Core Model ERP de règles spécifiques locales pouvant bénéficier à plusieurs filiales… Dans tous les cas, il est important de préserver cette logique essentielle au développement du business à l’international : « Think globally, act locally ».

 

Core Model ERP à l’international : des enjeux très différents d’un groupe à l’autre

Ensuite, des questions fonctionnelles concrètes vont se poser en termes de partage des données, d’échanges intra-groupe, de gestion des intercos, de cessions internes, des reportings locaux et consolidés… La définition du Core Model ERP doit structurer le déploiement à l’international et donc prendre en compte les besoins fonctionnels clés : achats, production, qualité, ventes, logistique, traçabilité (essentielle dans le cas d’un ERP agroalimentaire, etc.

Sans oublier des questions de compatibilité internationale : l’ERP est-il disponible dans de nombreuses langues et quel est son niveau de « compliance » avec les législations comptables internationales et locales tel que IAS / IFRS, Sarbanes Oxley, les exigences CFCI en France (Contrôle Fiscal des comptabilités informatisées), etc. Il est donc indispensable de faire reposer son Core Model ERP sur une solution portée par un éditeur international qui puisse prendre en charge les localisations et leurs évolutions dans la plupart des pays du monde. Comme par exemple au Brésil où la législation peut être très complexe…

Parmi les 8 critères pour bien choisir son ERP, le positionnement de la solution à international est un point que nous avons toujours priorisé. Aujourd’hui, seules 2 solutions sont réellement capables de répondre aux besoins de projets ERP complexes dans des contextes de grandes entreprises, multisites, multi-pays, multilingues, multi-législations, multi-métiers, etc. il s’agit de Microsoft Dynamics 365 for Finance and Operations et SAP S/4 HANA.

Pour vous aider à mieux distinguer les forces, les limites et les dernières évolutions des 2 ERP leaders sur le marché, nous vous conseillons de télécharger notre comparatif :

Duel au sommet ERP Microsoft Dynamics et SAP S/4 HANA

Les facteurs clé de succès d’un déploiement ERP à l’international

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les enjeux et niveaux de complexité sont très différents d’un groupe à l’autre et surtout d’une filiale à l’autre : chercher à imposer des processus complexes au sein du Core Model ERP dans des filiales de petite taille qui n’ont pas le même nombre de ressources et auraient des difficultés à les absorber peut devenir très risqué.

 

Les facteurs clé de succès d’un déploiement ERP à l’international

Dans la recherche d’une plus grande homogénéité, il faudra bien distinguer ce qui est vital pour le reporting financier du groupe et ce qui ne l’est pas et, de la même manière, ce qui est vital pour la performance de la filiale de ce qui ne l’est pas forcément.

C’est souvent la règle des 80/20 qui s’appliquera dans ce domaine… En effet, certaines filiales peuvent avoir des spécificités liées à leur business local qui doivent être préservées pour maintenir leur niveau de productivité, d’efficacité et donc de cash-flow généré au final vers le groupe.

Il est essentiel de faire converger les différentes exigences pour trouver l’équilibre entre les fonctionnalités liées aux besoins du groupe et la possibilité de les adapter ou simplifier localement… Pour cela, le Core Model ERP pourra intégrer une certaine flexibilité afin de faciliter la prise en compte de ses spécificités locales sans remettre en cause des paramétrages globaux nécessaires au bon fonctionnement dans le monde entier

 

Adopter une méthodologie projets dès la constitution du Core Model ERP

Définir un Core Model ERP et le déployer avec succès dans le monde entier exige de suivre une méthodologie projet parfaitement adaptée. De l’analyse initiale des besoins jusqu’au déploiement dans les filiales, la méthodologie permet d’impliquer les différentes parties prenantes en définissant les rôles et responsabilités de chacun ainsi qu’un préparant l’accompagnement au changement qui sera évidemment déterminant pour la rapidité de déploiement des nouvelles filiales et la réussite des Go Live…

Notre conseil basé sur nos expériences de déploiement ERP à l’international est de compléter le cahier des charges de départ par une vision à long terme de l’évolution du Core Model ERP pour anticiper sa maintenance et les modalités de mises à jour.

 

Le retour d’expérience de Pierre Fabre sur son déploiement d’un Core Model ERP à l’international

« Soutien de la Direction, bénéfices de la solution, accompagnement des équipes métier, définition d’un Core Model… » Découvrez le retour d’expérience de Stéphane Rocca Serra, Dynamics Program Director du groupe Pierre Fabre, sur les facteurs clés de succès du déploiement de l’ERP Microsoft Dynamics 365 à travers les 44 filiales dans le monde…

 

Pour compléter ce retour d’expérience, vous pouvez également télécharger notre livre blanc contenant tous nos conseils pour réussir votre projet ERP :

Intégrateur TVH Consulting - Réussite de projet ERP

 

La stratégie du Core Model ERP dans les faits…

La création du Core Mode ERP doit commencer par intégrer les référentiels de données partagés en prévoyant la gestion des plans de correspondance pour s’accorder avec les spécificités locales, notamment comptables et fiscales. Il doit ensuite prévoir l’homogénéisation des processus opérationnels et notamment ceux concernant les remontées de données financières, des engagements à la facturation…

Le groupe doit rester garant du Core Model ERP afin d’éviter d’éventuelles adaptations qui ne seraient pas indispensables : un écart local peut notamment être envisagé s’il peut bénéficier aux autres filiales du groupe. Certaines spécificités locales devront nécessairement être prises en compte comme par exemple une filiale qui a son entrepôt interne, alors qu’une autre passe par un prestataire logistique local et aura besoin d’interfaces d’échangées de données avec ce prestataire.

L’intérêt du Core Model ERP va bien au-delà de la capacité à réduire les délais de déploiement dans les filiales : les bonnes pratiques de gestion doivent rayonner dans toutes les filiales et les échanges de données doivent se fluidifier rapidement, en interne comme en externe. Le groupe bénéficiera ainsi d’une meilleure visibilité lui permettant de mieux contrôler et piloter l’activité de chacune des filiales ; ce qui est un critère essentiel de succès dans les opérations de croissance externe par exemple.

 

La stratégie du Core Model ERP dans les faits…

Réussir le déploiement d’un ERP à l’international ne s’arrête pas à la création du Core Model ERP ou à l’instanciation initiale de la première filiale, il faut anticiper également les besoins d’adaptation et d’évolution pour sécuriser l’adhésion des filiales dans la durée. Cela nécessite de constituer une équipe projet interne au groupe qui s’inscrira dans la durée et de pouvoir s’appuyer sur un partenaire ERP capable de vous accompagner à l’international et d’assurer une assistance très forte sur toutes les dimensions du projet. Les responsabilités et la gouvernance du projet seront ainsi réparties entre l’intégrateur et l’équipe projet interne du groupe pour assurer le déploiement des autres filiales.

C’est précisément une des grandes forces de TVH Consulting de pouvoir prendre en charge ces déploiements mondiaux comme dans le cas du groupe Pierre Fabre depuis l’intégration, en faisant appel si nécessaire à un partenaire local de TVH pour les aspects comptables et légaux par exemple, jusqu’aux services de support et tierce maintenance centralisés 24/7

string(13) "UA-76284558-1"