chat chevron cross facebook linkedin logo-tvh mail menu minus phone plus search share twitter youtube
Cloud ou On-Premise ? Comment opérer sa transition vers Microsoft Dynamics 365 ?

Le marché des solutions logicielles opère un virage massif vers le modèle Cloud et le moins que l’on puisse dire c’est que Microsoft cherche absolument à faire la course en tête comme en témoigne le développement exponentiel de la plateforme Cloud Azure. Pour les entreprises, la transition vers le Cloud représente néanmoins un réel enjeu de transformation de l’organisation qui dépasse de loin la simple évolution d’un modèle d’achat de licences vers un modèle de souscription de services et dont les nombreux impacts nécessitent d’être bien anticipés…
C’est particulièrement le cas pour les clients de l’ERP Microsoft Dynamics AX qui devient Dynamics 365 et qui doivent anticiper une migration en se posant la question du Cloud VS On-Premise. Faut-il opérer la transition vers le Cloud dès maintenant ou est-il possible d’évoluer de manière progressive ? Peut-on rester dans une version On-Premise avec Microsoft Dynamics 365 mais dans ce cas quels sont les avantages et les inconvénients ?

 

Microsoft Dynamics 365 : les investissements bénéficient au Cloud

Comme nous l’avions relevé lors de l’évènement Microsoft Expériences 2018, les investissements de Microsoft vont prioritairement et très largement sur la version Cloud de l’ERP Dynamics 365 disponible sur la plateforme Azure. La solution bénéficie directement des dernières avancées technologiques, avec des fonctionnalités uniquement disponibles en mode Cloud de plus en plus nombreuses :
L’intégration étroite avec les autres produits de la suite Microsoft Dynamics 365 ainsi que l’accès simplifié aux add-ons via AppSource

 

Les algorithmes de Machine Learning et d’IA sont accessibles uniquement depuis la plateforme Microsoft Azure :

  • Les possibilités offertes par PowerBI dans le Cloud sont nettement plus avancées que les fonctionnalités de reporting plus simples présentes dans la version On-Premise,
  • L’accès à PowerApp pour développer rapidement des applications métiers,
  • L’automatisation des tâches répétitives avec Microsoft Flow,
  • La possibilité de créer des portails web directement et sans achat de licence supplémentaire, etc.

De plus, le Cloud intègre de nombreux avantages natifs bien connus. Outre les grands bénéfices technologiques de puissance matérielle et de haute disponibilité, il offre une plus grande rapidité d’implémentation, l’absence d’infrastructure à maintenir, une évolutivité garantie pour une solution mise à jour en continue, les sauvegardes automatiques, etc. Mais tous ces avantages qui sont apportés par la mutualisation sur la plateforme Cloud exigent de la part des entreprises certaines concessions par rapport à leur mode de fonctionnement habituel lorsque leur solution ERP était installée en mode On-Premise…

Pour découvrir toutes les tendances majeures d’évolution de la solution ERP Microsoft Dynamics 365 et la comparer à sa rivale SAP S/4 HANA 

 

Comparatif ERP MS ou SAP

 

Faut-il passer au Cloud dès maintenant ?

Certaines entreprises ont des réticences à évoluer vers un modèle 100% Cloud et les raisons sont nombreuses : investissements conséquents dans leur infrastructure informatique interne, achat encore assez récent de licences Microsoft Dynamics AX, dépendance à internet pas forcément compatible avec des exigences de performance en temps réel comme c’est le cas pour le WMS (Warehouse Management System) par exemple, etc.
C’est d’ailleurs la transition vers le modèle de souscription en SaaS qui génère le plus de questions puisque cela entraîne des changements importants en matière de facturation (CAPEX / OPEX) et pose la question de l’évolution des coûts dans le temps qui, même s’ils peuvent paraître plus économiques au premier abord, doivent malgré tout être appréciés dans une optique à long terme en phase avec la durée d’utilisation prévisionnelle de la solution ERP. Un autre point de questionnement récurrent concerne la sécurité des données, fortement dépendante du secteur d’activité de l’entreprise, et qui peut être sujette à des réglementations en vigueur.
Enfin, utiliser un ERP en mode SaaS et mis à disposition sur un Cloud public pose des questions liées à la maîtrise de l’évolutivité de la solution. Certes, l’automatisation des mises à jour dans la version Cloud peut représenter une source de facilité mais elle impose aussi un rythme à "marche forcée" pour implémenter et tester les changements de version afin de vérifier qu’il n’y ait pas d’éventuelles régressions fonctionnelles, notamment dans les personnalisations qui auraient été réalisées. Lorsque l’ERP est installé en mode On-Premise, l’entreprise garde le contrôle sur les mises à jour qu’elle souhaite appliquer et donc sur l’allocation des ressources métiers aux phases de tests et recette en fonction des contraintes opérationnelles…
Toutes ces questions sont légitimes et c’est pourquoi il reste tout à fait possible de conserver une approche On-Premise sur l’ERP Microsoft Dynamics 365 que l’on appelle "Local Business Data" avec une solution hébergée localement par l’entreprise ou via un Cloud privé géré avec votre partenaire intégrateur.

 

L’alternative Dynamics 365 Local Business Data avec TVH : Cloud hybride et infogérance "premium"

L’approche Local Business Data hébergée dans un Cloud privé avec des services d’infogérance représente un juste milieu pour les organisations qui souhaitent amorcer en douceur leur transition vers Dynamics 365. En effet, en choisissant cette option, vous avez la possibilité de combiner les bénéfices de certaines fonctionnalités de Microsoft Dynamics 365 disponibles dans le Cloud avec les avantages financiers et techniques d’une infrastructure gérée en local.
Le Cloud by TVH répond précisément à ce besoin en intégrant de nombreux services d’accompagnement, de la supervision classique à l’infogérance totale, qui permettent de bénéficier de cette approche hybride quel que soit le mode d’hébergement choisi (datacenter en local ou dans les datacenters TVH).
Un exemple concret des avantages de la version Local Business Data comparée à la version SaaS de Microsoft Dynamics 365 concerne le niveau de services en cas de "crash". Dans la version SaaS de Microsoft Dynamics 365, le RTO (Recovery Time Objective), c’est-à-dire la durée maximale d’interruption admissible, peut aller jusqu’à 10H alors qu’il est de "seulement" 1H lorsque la version Local Business Data est opérée par les services d’infogérance TVH.
Un autre point intéressant concerne la simulation des différences de coûts entre la version SaaS de Microsoft Dynamics 365 et une version Local Business Data opérée sur une infrastructure locale avec les services d’infogérance TVH. Nos experts avaient ainsi chiffré plusieurs hypothèses qui montraient que le coût de la version Local Business Data pouvait être jusqu’à 20% moins cher sur 10 ans d’utilisation comparé à la version SaaS en Cloud public.
Passer par un hébergement en Cloud privé tel que nous le proposons chez TVH consulting permet de ne pas être un client parmi tant d’autres mais de disposer d’un service sur mesure, adapté à vos contraintes et vos besoins. N’hésitez pas à contacter nos experts ERP et Cloud pour échanger et savoir quelle est la version qui vous correspondrait le mieux.