chat chevron cross facebook linkedin logo-tvh mail menu minus phone plus search share twitter youtube

A l'aube d'un virage technologique important et alors même que les projets de transformation digitale sont sur toutes les lèvres, quelle feuille de route adopter pour votre projet de Business Intelligence ? Si la BI demeure parfois à tort le « parent pauvre » de certains projets informatiques importants tels que les migrations d’ERP, elle n’en reste pas moins un des vecteurs d’amélioration de la performance les plus significatifs pour les entreprises.

SAP en résume parfaitement la valeur dans le schéma ci-dessous rappelant que les révolutions et les évolutions sont exponentielles et s'accélèrent avec le temps. Lorsque l’entreprise a automatisé ses processus et digitalisé son mode de fonctionnemment, l’étape ultime consiste à viser l’excellence grâce à une entreprise plus intelligente où l’aide à la décision permanente contribue à ce que les équipes se consacrent à des tâches à plus forte valeur ajoutée, sources de productivité et de croissance

SAP accélère la transformation digitale par la business intelligence

 

Ce schéma nous montre aussi que transformation digitale et business intelligence vont de pair, la valeur créée par le digital est maximisée par la BI. C’est pourquoi de nouvelles solutions voient le jour et offrent des pistes concrètes pour répondre à ces enjeux forts et immédiats de modernisation du pilotage de l'entreprise. Certes, il n’y a pas d’outil magique mais valoriser davantage les données contenues dans les ERP n’a jamais été aussi simple : les freins technologiques sont résolus et les entreprises peuvent désormais se concentrer sur l’exploitation de la donnée au service de l’intelligence collective.

 

Les clés d’une transformation réussie

La transformation digitale des organisations, voulue aussi bien par les directions générales que par les utilisateurs finaux, est devenue une nécessité. En moins de 10 ans, les utilisateurs sont passés d’un stade où les usages informatiques dans l'entreprise constituaient leur référence en matière d'ergonomie et de fonctionnalités, à une situation inverse où la digitalisation de leurs usages privés au quotidien est devenue la norme et dégrade leur expérience utilisateur au sein des outils de l’entreprise. Les solutions simples et intuitives offertes par des Google, Amazon ou Dropbox pour ne citer qu’eux, transforment inévitablement les attentes des utilisateurs quant au système d’information de l’entreprise.

Les bonnes pratiques d’hier ne sont donc plus que des pratiques d’aujourd'hui et cela nous rappelle le facteur clé de succès de tout projet informatique : privilégier l'adhésion des utilisateurs et la réponse parfaite aux besoins métiers.

Faire converger sa transformation digitale avec ses pratiques de Business Intelligence ne consiste donc pas à se lancer éperdument dans une course à la multiplication des outils Cloud ou SaaS qui conduirait à des investissements supplémentaires, une charge de travail conséquente et des risques d’échec importants. Il est préférable de commencer par se poser les bonnes questions pour mieux comprendre comment répondre aux enjeux métiers et évaluer si les applications actuelles peuvent le faire ou s’il est nécessaire de les renouveler :

  • Est-ce que les utilisateurs peuvent facilement calculer des ratios ou sont-ils obligés de retraiter des données dans Excel ?
  • Est-il possible ensuite de suivre l’évolution de ces ratios dans le temps et d’y ajouter des prévisions ?
  • Si la valeur des ratios amène des questions, peut-on facilement creuser dans le détail et analyser les données à la source du calcul ?

La tendance actuelle à la simplification technologique transforme le rôle de la DSI. En s’affranchissant de toutes les complexités techniques, elle peut désormais se consacrer davantage à la dimension Conseil et endosser son rôle de Business Partner en transformant les données contenues dans les outils en véritables informations d’aide à la décision fiables et accessibles au plus grand nombre.

 

Du reporting d'entreprise à la Business Intelligence agile…

Les solutions de Business Intelligence, au même titre que toutes les applications d'entreprise et notamment l'ERP, évoluent vers plus de modernité, de flexibilité et des fonctionnalité plus intuitives. En faisant mieux « parler les données » et en fournissant des restitutions plus intelligibles pour les équipes métiers, via ce que l’on appelle la Data Vizualisation, elles démocratisent l’analyse et l’aide à la décision au service d’une entreprise plus intelligente.

Le reporting d'entreprise tel que nous le connaissions avec ses grilles de chiffres interminables voire figées n'est pas mort pour autant, mais ce n'est plus la cible à atteindre. Il est toujours important de produire certains états de contrôle sur des supports qui seront généralement imprimés mais l’amélioration de la performance viendra davantage de la capacité d’analyse en temps réel des données.

Analyser les données transactionnelles à la demande a toujours été la « bête noire » des éditeurs qui craignaient que cela dégrade les performances pour les utilisateurs de l’ERP. Cependant, toutes les innovations technologiques telles que l’IoT (Internet of Things), le Machine Learning ou encore le Big Data exigent aujourd’hui de pouvoir analyser toujours plus de données. C’est pourquoi SAP a réinventé sa base de données dans la plateforme HANA et réécrit tous les algorithmes de stockage et de lecture pour qu’ils travaillent « In Memory ». La base de données en mémoire accélère en effet les traitements et les performances sont nettement meilleures, elles offrent ainsi aux utilisateurs des possibilités d’analyse à la volée et en temps réel.

Les organisations ont donc désormais la possibilité de mettre en œuvre une Business Intelligence plus agile qui permet de passer d’une vision a posteriori (constatation sur la base des évènements passés) à une logique de pilotage, c’est-à-dire d’accéder à l’état actuel et prévisionnel de l’activité. Il ne s’agit plus de produire des états mais de donner les informations clés aux bonnes personnes lorsqu’elles en ont besoin et sous une forme ergonomique.

La solution SAP Analytics Cloud en est la matérialisation concrète. Fer de lance de SAP en matière de Business Intelligence, cette nouvelle solution disponible en mode SaaS intègre tous les composants d'une transformation réussie :

  • Peu d'investissement initial et une mise à jour en continu de la solution,
  • Une interface moderne et accessible sur tout type de terminal, y compris smartphone,
  • Des fonctionnalités analytiques et de reporting avancées,
  • Des outils de collaboration et de partage des informations,
  • De l’intelligence artificielle pour des prévisions automatiques plus fiables.

SAP Analytics Cloud : la business intelligence agile

 

Si la solution SAP Analytics Cloud semble tirer son épingle du jeu dans l’univers SAP, la plateforme On Premise BusinessObjects BI 4.3 attendue en 2020 jouera quant à elle son va-tout en s’appuyant sur une nouvelle expérience utilisateur modernisée. Pour y voir clair parmi tous les outils de Business Intelligence SAP, notre expert vous propose de découvrir la puissance de l'outil lors d'un webinar :

 

SAP S/4 HANA : l'importance des analytics - TVH Consulting

 

L’entreprise intelligente intègre déjà le prédictif dans son quotidien…

Il est important d’appréhender les projets de Business Intelligence en fonction de la maturité de l’organisation actuelle car la réflexion ne sera pas la même pour une entreprise souhaitant moderniser sa plateforme et une autre voulant démarrer un nouveau projet. Dans les deux cas, les nouvelles générations de solutions disponibles dans le Cloud permettent de répondre à tous les enjeux simultanément comme le temps réel, la finesse et la précision des analyses, la simplicité d’utilisation et la mobilité.

La force du Cloud est également d’intégrer nativement des algorithmes d’intelligence artificielle qui peuvent analyser d'importants volumes de données historiques et modéliser des scénarios basés sur des variables afin de mieux prévoir l’évolution des chiffres dans le temps. On parle ainsi d’analyse prédictive est c’est désormais une réalité accessible pour les utilisateurs et les analystes de données.

Si personne n’est devin, bon nombre d’entreprises pourraient améliorer leurs prévisions financières en exploitant des modèles prévisionnels plus fiables basés sur l’analyse de leurs données historiques. Les directions commerciales et marketing pourraient ainsi mieux prévoir l’impact de leurs opérations de promotion des ventes sur les prochaines semaines en intégrant différentes variables comme nous le proposons déjà dans SAP Analytics Cloud grâce à l’expertise de notre équipe BI :

SAP Analytics Cloud : l’analyse prédictive à portée de mains